mercredi 1 avril 2009

Erotomanie des mots (sponsorisé par wikipédia)

Comme vous aurez pu le comprendre grâce aux posts précédents, je nourri un espoir imbécile qu'un jour je serai écrivain et publié (pour la petite histoire j'ai déjà un manuscrit tout prêt).
Mais à la base de ce délirium tremens, il y a comme toujours une histoire d'amour. Celle des mots.
J'en suis follement éperdu, presque autant que je m'aime moi. J'aime le son qu'ils produisent, leur beauté graphique, les histoires qu'ils évoquent, et la sensation d'ivresse qu'ils me procurent, sortant de mon corps par convulsions intermittentes en une logorrhée lancinante.
Mots crus, raffinés ou bien alambiqués, j'ai toujours cultivé un certain culte du bon mot, et j'aime m'entourer de gens qui partagent ma passion d'une façon ou d'une autre. Pas nécessaire d'être écrivain pour ça. Les jeux de mots, les belles formules, les non-sens et autres figures de styles (aussi débiles soient elles) qui ponctuent certaines de mes soirées: tout ça suffit à m'enchanter. Je trouve souvent plus fort que moi. Plus érudit. Plus inventif. Plus abondant. Mais c'est ainsi qu'on apprend, et malgré mon besoin irrépressible d'essayer de briller, il ya des fois où se taire et écouter est une alternative satisfaisante.
Je vais désormais vous laisser, car le cabinet d'aisance m'attend, moi et mon séant simiesque, non sans vous recommander auparavant quelques adorateurs du bon mot qui m'ont un jour ou l'autre beaucoup inspiré.

Les mots chantés:
- Katerine
- Franck Monnet
- Jacques Brel
- Georges Brassens

Les mots dits:
- Ariel Wizman
- Edouard Baer
- Moi

Les mots écrits:
- Frédéric Beigbeder
- Henry Miller
- Charles Bukowski
- Paul Auster

4 commentaires:

Shino a dit…

Ca fait du bien de te lire. Au fait en parlant de Délirium Tremens, c'est une putain de bière qu'il faudra que je te fasse gouter si tu connais pas (au Spoutnik).

Héloïse a dit…

l'amour des mots... ça me rappelle quelque tiens donc. Je découvre pas hazard que tu tiens de nouveau un blog et le premier post que je lis est sur l'amour des mots!
J'ai bien fait de procrastiner sur le net moi.
Bises

doppleganker a dit…

Pour moi l'écriture c'est plus une bouée de sauvetage lancé dans l'amer océan de mes incertitudes (c'est beau on dirai du tranxen 200)

Quand au bon mot et à l'humour en général je tiens ça de mon père qui m'as transmit son amour des jeux de mots et autres traits d'esprit.

Sympa ta sélection mais ça manque de Bobby Lapointe !

Cindy a dit…

Bon ben va falloir m'expliquer parce que je crois que j'apparais en "anonyme" quand je poste un truc...

Help!!!